Contexte

Le blé qui est la céréale la plus cultivée au monde, constitue une ressource essentielle pour l’alimentation des hommes et des animaux. Avec ses rendements élevés, la France (5éme producteur et exportateur mondial) contribue significativement (36Mt/an) à alimenter la production mondiale et la filière blé représente un secteur majeur de l’économie française (>6 milliards d’euros). Du fait de l’explosion démographique mondiale de ces dernières décennies, des changements d’habitudes alimentaires, de l’envolée des prix des fertilisants et des produits phytosanitaires, de la compétition accrue entre les utilisations alimentaires et non alimentaires et des effets déjà visibles du changement climatique, la production mondiale de blé n’a pas été suffisante pour satisfaire la demande au cours des 10 dernières années. En France et dans les grands pays producteurs, les rendements stagnent depuis 1995, dû essentiellement à l’impact du changement climatique (chaleur, sécheresse). Pour répondre au formidable défi de produire plus en quantité et qualité au sein d’un système durable, de nouvelles méthodes de sélection plus prédictives et à cycle plus courts doivent être mise en place en sélection du blé.

Objectifs et approche

BreedWheat est organisé en 7 axes de recherche dont les activités comprennent la mise en œuvre de nouvelles technologies de génotypage et phénotypage à haut débit et la modélisation pour identifier de nouvelles régions associées aux caractères cibles tels que l’efficacité d’utilisation de l’azote et de l’eau, la tolérance à la septoriose et la fusariose et la résistance à la chaleur et la sécheresse par génétique d’association. Au total, 70 000 parcelles seront phénotypées sur 15 lieux pendant 9 années tandis que 2 milliardsde points de génotypage seront effectués sur 20 000 plantes. Deux programmes de création de 18 nouvelles lignées (AB-QTL) seront également initiés, sur la base de la caractérisation moléculaire et phénotypique de différentes ressources génétiques sélectionnées parmi les 11 000 blés du Centre de Ressources Biologiques Céréales à paille de l’INRA. De nouvelles méthodes de sélection, dont la sélection génomique, seront évaluées scientifiquement et économiquement, et comparées à la sélection phénotypique au sein d’un programme d’amélioration mené en propre pendant le projet. Enfin, toutes les données seront rassemblées au sein d’une base de données commune qui offrira de nouveaux outils d’analyses et un portail dédié aux sélectionneurs.

Impact

BreedWheat contribuera à une meilleure compréhension des bases génétiques et moléculaires de caractères importants pour la production et la qualité tels que l’efficacité d’utilisation de l’azote et de l’eau, la tolérance aux stress biotiques et abiotiques, la qualité nutritionnelle pour les hommes et les animaux, et le rendement. Il fournira aux sélectionneurs de nouveaux outils, méthodes et matériel végétal pour accélérer les cycles de sélection de nouvelles variétés améliorées. BreedWheat doit contribuer à soutenir la compétitivité de la filière blé et aider a combler le retard pris en amélioration sur les autres cultures telles que le maïs et le soja, en rendant possible une sélection génomique qui permettra de réduire le temps de la découverte des caractères à la commercialisation.

Par ailleurs, BreedWheat sera développé en parallèle à d’autres initiatives internationales, en particulier le programme WHEAT développé par le CIMMYT et l’ICARDA et le programme BBSRC WISP. La collaboration avec ces partenaires permettra l’échange d’information, de matériel et de compétences, ainsi que des analyses comparatives entre les études génétiques réalisées dans les différents programmes élargissant ainsi l’impact de BreedWheat au niveau international. D’autres collaborations seront établies avec la Wheat Initiative lancée et soutenue par le G20, ainsi que le consortium international de séquençage du blé, l’IWGSC.

BreedWheat aidera les agriculteurs français à relever le défi de fournir des aliments sûrs et de haute qualité de manière compétitive et durable tout en améliorant le rendement et la stabilité du blé à travers différents types d’environnements de plus en plus affectés par le changement climatique. Il contribuera a renforcer les liens entre recherche publique et privée au profit de tous. Enfin, au delà de son impact économique, BreedWheat contribuera également à maintenir le leadership de la France en recherche sur le blé.